Les dernières fois

Il y a les dernières fois dont on connaît le caractère définitif et celles que l’on sait terminées bien plus tard. Quand on voudrait qu’une dernière fois ne soit plus l’ultime, c’est là où la nostalgie ou la tristesse s’installent. Les regrets parfois. Les dernières fois qui vous marquent sont souvent amoureuses lorsque par exemple vous gardez l’image d’une personne qui vous dit au revoir en haut de son balcon. C’est fini la caméra a cessé de tourner. Elles sont douloureuses et tragiques lorsqu’il s’agit du décès d’un proche.

La dernière fois que vous fumez une cigarette ou que vous buvez un verre de vin. La dernière fois où vous allez dans une ville ou un pays. La dernière fois que vous parlez à un patron. La dernière fois que vous allez au casino même s’il ne faut jamais dire fontaine. Une des « dernières fois » les plus marquantes pour moi ce fut il y a trente ans dans le métro où une jeune femme proposait de me suivre dans mon couloir de correspondance et j’ai refusé son avance la laissant aller seule de l’autre côté. Je ne l’ai plus jamais revue et quand j’ai quitté Paris quelqu’un m’a dit que j’avais brisé un cœur.

Il faut savoir tourner la page. Imaginez le médecin partant à la retraite qui ausculte pour la dernière fois ou l’éboueur qui vide sa dernière poubelle. Après nous le déluge. Nous avons souvent une seule option, le choix doit être immédiat. Que serait notre vie si cette dernière fois devenait une première fois ?

Bazoomka


Une réflexion sur “Les dernières fois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s